navigation

Un journal américain évoque un probable lien entre les Kaouchi et les services secrets français 19 janvier 2015

Posté par lepetitrapporteur dans : Non classé , trackback

Merah_Raid_caserne_6042-tt-width-604-height-403-bgcolor-000000

 

Un journal américain vient de relancer la thèse du «complot» dans l’affaire de l’attentat contre Charlie Hebdo. Une thèse qui est largement relayée sur les réseaux sociaux. En effet, le quotidien américain The McClatchy a publié un article sur l’éventuelle relation entre les services secrets français et les frères Kouachi, auteurs présumés du massacre dans les locaux du journal satirique français.

Ce quotidien américain s’appuie sur des données fournies par des experts militaires selon lesquelles les frères Kouachi auraient été recrutés par un certain David Drugeon, qui travaillait pour les services secrets français avant d’être abattu par un drone américain à Sarmada, en Syrie, où il faisait, selon toute vraisemblance, de l’infiltration des groupes d’Al-Qaïda au profit de la DGSE (service d’espionnage français).

Ce Français, dont le lien avec les services secrets a été également révélé en novembre 2014 par la chaîne Fox News, aurait servi d’artificier du sous-groupe Khorasan d’Al-Qaïda qui combattait contre le régime syrien de Bachar Al-Assad. Une thèse plausible en ce sens que l’Etat français lui-même avait reconnu avoir aidé des groupes terroristes pour faire tomber le «régime dictatorial d’Al-Assad». Cela même si le ministère français de la Défense avait nié l’existence de lien entre la DGSE et ce fameux Drugeon.

Se basant sur son correspondant en Irak, Mitchell Prothero, le quotidien américain McClatchy a effectué une analyse approfondie et minutieuse des vidéos de la tuerie de Charlie Hebdo, concluant que les auteurs de cette tuerie, à savoir les frères Kaouchi, auraient reçu une formation militaire ou tout au moins ont eu «une expérience de guerre».

Ce journal s’interroge sur le fait qu’ils puissent opérer un tel attentat, alors qu’ils sont connus des services de sécurité et mis pendant de longs mois sous surveillance permanente. Il se demande également s’il n’y a pas une responsabilité dans l’affaire des Kouachi. D’après le même quotidien, le Pentagone se penche sur cette «thèse» qu’il aurait prise «au sérieux» pour mieux comprendre ce qui s’est passé à Paris.
Source : Algeriepatriotique

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

info + |
Immobilier et habitat à Tou... |
INFOS SUBTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Veriteverite
| Detoutderien
| Leblogdejustinevioletta