L’embrasement mondial, les prédictions ce précises ?

20 mars 2015

Non classé

10551690_10203978349274686_8697677139207918634_o-381db-1728x800_c

 

1 – Les États-unis et la Grande Bretagne veulent-ils vraiment une guerre totale ?

Il est très difficile de faire la part des choses tant les élites de ces pays semblent divisées en leur sein sur cette question. Au delà de la propagande anti-russe unanime et de la diabolisation de Vladimir Poutine, que d’aucuns qualifieront de bonne guerre, plusieurs groupes d’influences semblent pousser à l’embrasement du conflit. L’option d’une Ukraine neutralisée (finlandisée), pont entre l’Europe de l’Ouest vassalisée et la Russie, telle que la voudrait Zbigniew Brzezinski semble perdre du terrain. Nul doute qu’à Washington certains Think Tanks, animés par le désir de plaire à Wall Street et la City, pourraient se résoudre au conflit.

Pour se faire une idée du genre d’oiseaux qu’on y trouve, il suffit d’ailleurs d’écouter le général US à la retraite, Bob Scales, déclarer sur Fox news que la solution au problème ukrainien serait de tuer le plus de Russes possible. L’erreur du vieux dingo, à qui l’on a promptement demandé de la mettre en veilleuse, est probablement d’avoir dit tout haut ce que d’autres pensent bien fort.

Pour constituer un jugement, restent les faits. Et ils n’invitent pas à l’optimisme.

  • Dans les pays Baltes, l’OTAN déploie ses troupes. 3000 militaires américains doivent s’y installer, officiellement dans le cadre des exercices de l’OTAN Atlantic Resolve. 150 chars américains ont déjà débarqué en Lettonie. L’Angleterre n’est pas en reste, Cameron ayant annoncé le renforcement de sa participation aux manœuvres de L’OTAN aux portes de la Russie, et particulièrement dans les pays baltes. N’oublions pas aussi que la Lituanie a rétabli le service militaire obligatoire, selon les vœux de sa très libérale présidente, ancienne pensionnaire de la Georgetown University, Dalia Grybauskaite, pour répondre aux volontés expansionnistes supposées de Moscou.Il s’agit sûrement, là encore, de se défendre contre l’Iran, n’est-ce pas ?
  • L’encerclement militaire s’étend aussi au sud ouest, les journaux roumains rapportant ce week-end de larges mouvements de troupes américaines sur leur sol , particulièrement l’acheminement par chemin de fer de tanks et véhicules blindés. (N’oublions pas la frontière commune entre la Roumanie et L’Ukraine.)La Pologne organise, elle aussi, des exercices militaires afin de vérifier l’état de ses troupes dans l’éventualité d’un conflit imminent.L’OTAN manœuvre aussi en Mer Noire et y déploie des forces navales, face à Sébastopol. Le colonel américain Michael Foster a d’ailleurs déclaré qu’ainsi « d’ici la fin de l’été, vous pourriez très bien voir une opération qui s’étire de la Baltique jusqu’à la Mer Noire. »,ne semblant pas réaliser ce que cela peut signifier pour un Russe ayant un peu de mémoire historique…
  • Pendant le même temps, le FMI finance sciemment l’achat d’armes, déjà commandées par le régime de Kiev afin de reconstruire son arsenal, alors qu’il suffirait de contrôler dans quel budget va se déverser cet argent pour éviter la reprise des attaques sur l’Est du pays. L’armée de Kiev étant à l’heure actuelle parfaitement aux abois : les soldats mobilisés sont rentrés vaincus et en colère contre leurs dirigeants, si bien qu’à l’heure actuelle Poroshenko mobilise sur le front la police et les milices de la garde nationale. Son armée ne possédait plus de blindés, tous perdus durant l’offensive de l’hiver. Cette organisation montre ainsi une fois de plus, si besoin était, sa nature abjecte et son inféodation parfaite aux intérêts atlantistes.
  • Plus grave encore, la présence de soldats et de blindés Britanniques sur le territoire ukrainien, mais aussi de parachutistes américains. Que se passerait-il s’ils tuaient des soldats Russes ? Où s’ils mourraient face à l’artillerie de Novorssiya ? Washington a par ailleurs promis à Kiev la livraison de drones et de véhicules blindés. À quoi peuvent bien servir ces rassemblements de troupes ? Que dire à Moscou cette fois-ci ? Que ce n’est pas dirigé contre eux mais contre l’ISIS ?

Qu’a-t-on fait de la mise en garde de la Douma, qui n’a cessé de répéter que la présence de l’OTAN en Ukraine équivaudrait à une déclaration de guerre ? Tout semble indiquer que les combats vont reprendre en Ukraine.

2 – La Russie semble déterminée à ne pas céder.

Le président Russe a récemment réaffirmé qu’il était convaincu que les États-unis étaient les instigateurs de l’euromaïdan . C’est un secret de polichinelle, mais le fait qu’un dirigeant le dise avec autant de clarté montre franchement le degré d’antagonisme atteint aujourd’hui. Il faut ici prendre le temps de comprendre que même si la Russie n’est pas mortellement blessée, loin de là (voir à ce sujet les analyses de Jacques Sapir), elle traverse une crise importante, sous les coups redoublés des sanctions européennes et du prix du baril en baisse. Le pouvoir d’achat des Russes a baissé de 7,3% en un an.

Or, en Occident, à force de suggérer que Poutine est omnipotent en son royaume, comme dans un fantasme géopolitique de conte de fée, à force de dépeindre son opposition comme sociale démocrate bon teint, à force d’ignorer les Russes dans leurs vies et leurs sentiments, à force d’imaginer que nos insultes répétées, notre mépris grossier, nos provocations outrancières ne tombent jamais dans l’oreille de personne, nous en venons à négliger parfaitement la réaction de la Russie réelle. Et comment dire… elle ne nous accueillerait pas en libérateurs, pour ceux qui aurait encore un doute. Malgré tout ce qui est dit et répété, le pouvoir exécutif en Russie est à l’heure actuelle relativement sage et modéré et lui aussi doit faire face à ses faucons, à ses va-t-en-guerre. Si nous allons trop loin, pendant trop longtemps, qui sait s’ils ne finiraient pas par être plus écoutés qu’aujourd’hui.

C’est une des mille raisons qui font que la Russie ne reculera plus davantage. Pour preuve, encore des faits :

  • Vladimir Poutine a demandé à la flotte du Nord d’être prête au combat, multiplie les exercices de DCA en Crimée, et opère de nombreux vols de bombardiers dans l’espace aérien international afin de tester le temps de réaction des pays de l’OTAN.
  • Le président Russe a affirmé être déterminé à défendre la Russie, y compris au moyen d’armes nucléaires, si elle était attaquée.
  • Le contre espionnage russe semble avoir piraté certains systèmes de communication de l’OTAN. Comment, ce n’est pas clair. Il en ressortirait que la Grande Bretagne avait préparé un programme de frappes préemptives sur le territoire de la fédération de Russie. En conséquence, le département de la défense russe n’hésite pas à parler « d’état de guerre avec la Grande Bretagne ».

Ceci nous fait donc revenir sur les prédictions d’un certain Alois Irlmaier sourcier et voyant mort en 1959, et pendant la Seconde Guerre mondiale il avait prédit les points d’impact des bombes et il pouvait localiser les personnes disparues. On ajoute par ailleurs qu’il aurait apporté son aide pour éclaircir certains crimes.

Sterbefoto 03

 

Dans ses visions entre autres il décrit aussi une Troisième Guerre mondiale qui doit venir et le temps qui suivra, avec des évènements tragiques dans le monde en 2015 et 2016, il parle d’un président noir  Américain, qui sera le premier et dernier, mais comment pouvait t’il savoir que barack Obama serait à la tète des états unis 50 ans après?

Alois Irlmaier prédit aussi un grand chamboulement climatique, avec beaucoup de victimes, des tsunamis et tremblements de terre destructeur, tout ceci plongé dans une 3 éme guerre mondiale, qui commencera dans les Balkans, drôle de coïncidence, mais encore une fois il ne pouvait pas tricher, puisque il ne pouvait pas savoir que ne serions en grande tension entre l’occident et la Russie, il cite aussi la ville de la dame de fer sera en feu, faisant référence a Paris et la tour Eiffel.

Comment expliquer  qu’un moine il y a plusieurs siècles ait pu donner la liste des 111 derniers papes avec une courte description pour chacun, il s’agit de « la prophétie des papes et la fin des temps de Saint Malachie », et selon certaines interprétations de la prophétie, le pape François serait Pierre le Romain, considéré comme le dernier des papes, le 111 eme et dernier pape  devant annoncer une grande catastrophe, ce qui pourrait expliquer la récente déclaration du pape François,  » je ne sais pas pourquoi mais je pense ne pas finir mon pontificat, je ne ferais que 2 ou 3 ans sans doute « 

Déclaration incroyable et incompréhensible, et pourquoi la démission du pape Benoit XVI le 28 Février 2013?

Il faut bien évidemment être très prudent  concernant les prédictions, mais il faut avouer que tout ceci est troublant.

Et enfin dans un message audio du 19 mars 2015, le groupe djihadiste menace »de faire sauter » la Maison Blanche et Big Ben.

La France avait déjà été menacée début février. Quelques semaines plus tard, l’Etat islamique réitère. Dans un message audio diffusé jeudi soir, Abou Mohammad Al-Adnani porte-parole officiel du groupe djihadiste a déclaré vouloir faire « sauter la Maison Blanche, Big Ben et la Tour Eiffel ». Durant plus de 27 minutes, il évoque les possibles attaques contre les intérêts français.

Silencieux depuis environ deux mois, Abou Mohammed Al-Adnani a aussi évoqué les villes dans lesquelles les « fidèles » de l’Etat islamique doivent perpétrer des attentats. « Paris, Rome et Jérusalem » sont principalement visées. Mais dans un tweet d’Abu Abdullah Britani, un djihadiste britannique, les villes de Londres et de Washington sont aussi citées.

« Oh chiens du Royaume-Uni [...], tout ce que vous verrez sera l’horreur sur les visages des gens et votre Big Ben réduit en poussière. 
 Oh rats sales de France, attendez-vous à la destruction de votre Tour Eiffel et au basculement de votre pays dans l’anarchie » peut-on lire sur ces tweets. Par ailleurs, l’EI s’est félicitée de l’allégeance de Boko Haram qui « devrait encore donner davantage de puissance à l’organisation » a indiqué le porte-parole.

Al-Adani a promis que  »nul ne peut venir à bout de l’État Islamique. Nous allons, avec la Grâce de Dieu, de victoires en victoires ». « Vous êtes faibles et lâches. […] Convertissez-vous ou vous subirez la Loi de l’État islamique quand vos armées seront anéanties de la péninsule de Mahomet, de Jérusalem et de toutes les terres musulmanes » a-t-il conclu s’adressant aux juifs et aux chrétiens.

 

Sources: http://reseauinternational.net / le petit rapoorteur du net le 19 mars 2015

info + |
Immobilier et habitat à Tou... |
INFOS SUBTILES |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Veriteverite
| Detoutderien
| Leblogdejustinevioletta