navigation

Suède: un centre de migrants attaqué par des suédois après le viol d’une handicapée 12 octobre 2016

Posté par lepetitrapporteur dans : Non classé , trackback

emeute-en-suede

Hier, le 10 octobre, un centre de migrants est attaqué par des citoyens suédois après qu’une femme en fauteuil roulant ait été violée par plusieurs hommes

La victime dans la soirée a partagé un taxi avec un homme qui lui a proposé de partager le trajet, après que cette dernière soit allé dîner dans un restaurant à Visby, en Suède. Le taxi déposa l’homme en premier, la femme demanda alors si elle pouvait utiliser les toilettes. Âgée d’une trentaine d’années, la femme est alors entrée dans l’appartement de son co-voyageur.

Son avocat Staffan Fredriksson a déclaré: « Elle est entrée et ne s’est pas douté que quelque chose allait se produire. Puis l’homme a profité de la situation. Le viol a commencé alors qu’elle était assise. Une fois lancé dans l’agression sexuelle sur la femme en fauteuil, l’homme a appelé d’autres hommes par téléphone lesquels ont alors prolongé le calvaire de la jeune femme.

M. Fredriksson a dit: « d’où ils sont venus nous ne savons pas. Cela a duré plusieurs heures. Paralysée des jambes elle n’a pas pu se résoudre à résister physiquement, elle n’a pu que crier son refus. »

La victime, qui ne peut pas marcher sur de longues distances et utilise un fauteuil roulant, est resté ensuite allongée dans l’appartement du violeur et a réussi à sortir de la maison quand l’homme et ses complices ont quitté les lieux.

Six hommes, tous agés d’une vingtaine d’années, ont été arrêtés après « la tournante » – mais ont été libéré rapidement après.

La police suédoise a refusé de fournir des détails sur les agresseurs présumés, mais il a été rapporté que les six hommes étaient des demandeurs d’asile et qu’après l’agression ils avaient rejoint leur centre de réfugiés.

Des manifestations éclates

Depuis plusieurs heures, des manifestants se sont rejoints suite à la publication dans les médias du récit de l’agression sexuelle, dans le but de soutenir la femme et de condamner la libération des agresseurs. Mercredi dernier, plus de 100 personnes ont défilé entre le poste de police local et le centre de migrants.

Le centre a ensuite été attaqué dans un assaut collectif, les manifestants ont jeté des pierres sur le centre et sur les migrants.Les autorités suédoises ont été contraints d’envoyer plusieurs unités de police supplémentaire pour empêcher l’escalade de la violence.

Torbjörn Nilsson, chef de la police Gotland, a déclaré: «Il faut faire la distinction entre l’agression de ce week-end et le climat pacifique sur Gotland en général. « Gotland est une ville calme en comparaison à d’autres villes il y a peu de crimes par rapport au reste du pays. Mais la façon dont les gens ont réagi est sans précédent. »
En 2015, près de 200.000 immigrés illégaux sont entrés en Suède – et 60 pour cent des gens attendent maintenant de leur gouvernement de mettre fin à cette immigration massive. Seulement 13 pour cent de la population a déclaré que plus de réfugiés et de migrants devaient être acceptés.

sources: http://www.europe-israel.org le 10 octobre 2016

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

info + |
Immobilier et habitat à Tou... |
INFOS SUBTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Veriteverite
| Detoutderien
| Leblogdejustinevioletta