navigation

L’explication de l’antigravité par le physicien S. de Chaudun 7 janvier 2019

Posté par lepetitrapporteur dans : Non classé , trackback

[n°5 SW/Science/Antigravité]

L’antigravité – explication -

lorentz

 

gravite04

 

A énergie égale et à force égale, les ondes propagatives et plano-convexes (planes et sphériques) de l’espace-temps exercent une pression d’onde légèrement supérieure à la contre-pression des ondes propagatives et convexes (sphériques) de la matière. Cette petite différence de pression d’onde est la masse.

Si la matière accélère dans une direction, la pression d’onde de l’espace temps augmente en retour suivant la direction inverse, c’est l’inertie. Les ondes se déphasent (effet doppler) proportionnellement à l’accélération, la longueur d’onde étant plus courte à l’avant (contraction de Lorentz) qu’à l’arrière du corps accéléré.

La mise en rotation contraires de deux masses ou champs d’énergie (mécaniques ou photoniques) ou l’émission de deux ondes (mécaniques ou photoniques) de directions contraires génère des ondes stationnaires (scalaires).
Tout corps baignant dans ce champ scalaire voit l’énergie donc la pression des ondes propagatives émises par ses atomes augmenter jusqu’à équilibrer, voire dépasser la pression qu’exercent sur lui les ondes propagatives de l’espace-temps sur lui.
Il y a alors annulation de la masse de l’objet.

La gravité et l’antigravité sont donc un effet contra-barique de la matière sur l’espace-temps et réciproquement.

Une onde photonique (qualifiée à tort d’electro-magnétique) stationnaire (appelée aussi onde scalaire) n’est pas arrêtée par la barrière coulombienne que forment les électrons autour du noyau de l’atome. Ainsi, l’énergie de l’onde stationnaire est intégralement absorbée par l’atome qui émet à son tour ce supplément d’énergie autour de lui sous forme d’ondes propagatives. Ces ondes équilibrent ou dépassent la pression des ondes d’espace-temps entourant l’atome.

 

Ci dessous la vidéo du phénomène d’antigravité obtenue de manière empirique par Hutchinson en utilisant des radars de la marine et des générateurs haute tension.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

SOURCES:

Holodynamique quantique : ( J.M Roeder, S . de Chaudun)

Champ de torsion non holonomiques : ( L.Borissova) A theory of the Podkletnov effect based on general relativity: anti gravity force due to the perturbed non-Holonomic background of space.

Crédit images: G.Lafrenière

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

info + |
Immobilier et habitat à Tou... |
INFOS SUBTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Veriteverite
| Detoutderien
| Leblogdejustinevioletta