navigation

Brigitte Macron la vice-présidente 18 juin 2019

Posté par lepetitrapporteur dans : Non classé , trackback

 

64578174_306978560183120_1280740010508681216_n

 

Dans l’histoire de France, derrière un homme de pouvoir figure toujours une femme d’influence.
Et lorsqu’il s’agit d’un mégalomane se cache une perverse narcissique.

D’après l’aveu-même d’Emmanuel Macron lors de son succès à l’élection présidentielle 2017 « sans elle je ne serais pas moi ».

Emmanuel est le pur produit de sa femme.

Après avoir décelé son potentiel lors de sa prime jeunesse, elle a constitué les uns après les autres les réseaux susceptibles de l’élever jusqu’aux marches du pouvoir suprême français.

L’Élysée la baptisera Madame la Présidente.

Au lycée Franklin (fréquenté de la jeunesse dorée de l’ouest parisien) elle eu en tant qu’élèves les trois fils de la famille Arnault, dont elle se rapprochera, et elle fait profiter son mari de son prestigieux carnet d’adresses. C’est elle qui rapprochera Emmanuel de Jacques Attali et d’Alain Minc en vue des présidentielles. Ce qui souligne son influence capitale dans cette élection. Pour celle qui confesse « vivre avec un dieu », il est naturel de le mettre en contact avec les faiseurs de roi, Attali et Minc, eux-mêmes, chantres de l’ultralibéralisme économique et vassaux du baron Rothschild de la branche française.

En parfaite professeure de théâtre, elle a propulsé son étalon en pleine lumière.

Mais qui est Brigitte Trogneux ?

La voici en compagnie de David de Rothschild.

Elle a la main longue, mais ces jupes sont bien courtes.

 

Le 18 Juin 2019 par  Siegfried Henri Jean-Claude De Chaudun

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

info + |
Immobilier et habitat à Tou... |
INFOS SUBTILES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Veriteverite
| Detoutderien
| Leblogdejustinevioletta